[HAPPY TRIP] Splendide Cape Town au bout du monde

[HAPPY TRIP] Splendide Cape Town au bout du monde

20-04-2017

Pour nous suivre :

Cape Town…

Quel contraste avec Johannesburg !!!! Après plus de 20 heures de bus (heureusement une bonne partie de nuit), on débarque dans cette magnifique ville coincée entre la montagne de la table et l’océan atlantique. Une énergie particulière se dégage. Selon les adeptes du Fen Shui cela est dû à une implantation idéale. C’est vrai qu’on s’y sent super bien avec en plus une lumière toute particulière quand il fait beau (la même qu'à Nouméa ?) et, pour le moment, nous sommes chanceux.

On a aimé (alors qu’en général, on n’aime pas) prendre le bus touristique qui fait le tour de la ville et voir notamment les magnifiques plages de Camps Bay et Clifton, le Waterfront et bien sûr la Table Mountain. Comme nous l’avait dit Fabienne et Sylvain, on a aimé l’accent toulousain du guide dans le bus disant « nous, en Afrique du Sud, on aime…avé l’accent !

On n’a pas aimé faire la queue en plein soleil entouré de touristes pour prendre le téléphérique pour monter à la Montagne de la table. Par contre, on a aimé arrivé là-haut et faire monter l’adrénaline sur les derniers mètres d’ascension. On a aimé voir des fous sauter en parachute et ouvrir au « dernier moment ».

On a adoré flâner dans le centre-ville et se régaler de l’ambiance détendue et branchée de cette ville. On ne ressent pas l’insécurité de Johannesburg, au contraire ! On a aimé tester Uber Eats qui livre n’importe quel plat des restaurants de la ville en un temps record. On a aimé aussi tester un paquet de restaurants…C’est super bon et franchement bon marché : le Fish and Chips du Black Sheep, le petit déjeuner et/ou brunch du Café Paradiso (un peu long), le côté healthy de NU, l’énorme resto à Tapas The Chef’s Warehouse qui douille un peu plus (100 Euros à 4) mais alors sa formule tapas pour 2 vaut sacrément le détour avec 9 plats hyper fin à partager : un régal !!!!

On a aimé se balader sur la péninsule avec notre super guide Farouk et découvrir notamment le mythique Cap de Bonne Espérance…Bref, on aime prendre le temps de plus en plus et rester 15 jours au Cap par exemple. On a aimé nos dégustations de vin à Stellenbosh et surtout le guide qui nous a fait bien rire : un Zaïrois installé depuis 11 ans au Cap et qui malgré sa désorganisation totale conservait une joie de vivre à toute épreuve…même si les vignobles avaient du mal à accepter ses retards répétés. Le dernier était même fermé à notre arrivée !



Partagez cette actualité :

0 Commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

Faire sa part
+
Faire sa part
13 May 2017

Bien belle idée me direz-vous mais comment passer à l’acte ? La cinquantaine approchant à grands pas, autour de nous, on entend plutôt « profiter, préparer...

Les 13 erreurs financières qui nous coûtent cher !
+
Les 13 erreurs financières qui nous coûtent cher !
13 May 2017

Avec le lancement de notre masterclass "Designer son bonheur", on s’est dit qu’on pouvait relever le challenge de diffuser une video par semaine issue du livre « les...

Les 9 habitudes des gens hyper positifs
+
Les 9 habitudes des gens hyper positifs
13 May 2017

Avec le lancement de notre masterclass designer son bonheur, on s’est dit qu’on pouvait relever le challenge de diffuser une video par semaine issue du livre « les...