[HAPPY STORY] #12 Nina et la puissance des rituels

[HAPPY STORY] #12 Nina et la puissance des rituels

29-05-2019

Pour nous suivre :


Quelle belle journée pour mourir.

Ces mots raisonnent dans sa tête. Une nouvelle satanée migraine ? Comme tous les soirs depuis tant d’années avant qu’elle ne pratique ses rituels comme elle se plaît à les appeler. 


Le jeune infirmier croyait peut-être que Nina ne l’entendait pas. Le sang collait ses cheveux sur ses oreilles mais pas suffisamment semble-t-il. Elle n’avait que 10 ans. Elle était tellement heureuse de partir en vacances avec ses parents. Elle les aurait pour elle tout seule. Même si souvent ils lui racontaient l’histoire de sa naissance et qu’ils s’attendaient tellement à un garçon. Elle s’en foutait pas mal. Elle était bien. Elle les avait pour elle tout seule. Ils travaillaient tellement. Que d’heures passées sur les marchés à vendre ce qu’ils produisaient si péniblement. A ce moment là, elle ne comprenait pas grand chose lorsque son père s’emportait contre l’Etat, les multinationales, les subventions mais au moins il était là. Il la regardait de temps à autre. Elle captait les moindres mouvements de ses yeux et s’amusait à anticiper le moment où il allait enfin plonger son regard dans le sien. Souvent, elle passait son tour au profit de sa maman. Elle comprenait. Ils s’aimaient tellement ces deux là. 


Nina se réveilla à l’hôpital avec les mots de l’infirmier qui lui nettoyait le visage. C’est vrai que c’était une si belle journée…Ce n’était pas son sang mais celui de son père. Sa maman épuisée de toutes ses semaines à ne jamais s’arrêter de travailler, nettoyer, ranger dormait lorsque son papa au volant s’était endormi aussi. D’habitude sa maman veillait avec tellement d’amour à ce que son Papa ne s’endorme pas. Nina se rappelait de quelques éclats de rire lorsque son père niait s’être endormi. Il réfléchissait. Evidemment ! Nina ne s’était rendue compte de rien. Elle s’en voulait. En plus, elle s’en était sortie miraculeusement en vie de cet accident. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Elle aurait tant aime aller avec eux, au ciel. Elle pourrait leur parler, avoir des réponses en retour. Depuis 50 ans, elle leur parle tous les jours mais elle n’entend jamais de réponse claire. Un frisson, les oreilles qui sifflent, des sensations de chaleur. Mais ce qu’elle perçoit et ressent les années passant, est-ce la réalité ? Est-ce son imagination ? Encore combien d’années va-t-elle devoir attendre pour leur parler à nouveau. Elle aimerait tant les serrer dans ses bras et leur présenter sa famille. Elle est grand-mère maintenant ! Les retrouvera-t-elle là-haut ?


« Merci pour ma vie, merci pour cette journée. J’ai de la gratitude pour tout ce qui m’arrive. Les obstacles dans ma vie sont là pour que je les contourne. Et dans ce détour, je ferai peut-être une expérience ou une rencontre qui me servira dans la réalisation de ma mission de vie. Je crée ma mission de vie pas à pas. Une fois que je décide de ma mission de vie. C’est écrit. C’était écrit. Ce sera écrit. »


« Mon être supérieur, mon double, toi qui est dans la cinquième dimension, la dimension causale, s’il te plait, aide-moi à éliminer ces charges émotionnelles négatives qui sont les conséquences de mes penses négatives. S’il te plait, aide-moi à faire en sorte que ces charges émotionnelles négatives disparaissent que ce soit dans le passé, le futur, le présent pour ne pas que j’active ces potentiels et que d’autres puissent également les activer.


 « Mon être supérieur, mon double, toi qui est dans la cinquième dimension, la dimension causale, s’il te plait, fais en sorte que j’active les potentiels qui me concernent uniquement moi et pas d’autres pensées. Délivres moi un message sous forme d’intuition et/ou d’idée soudaine à laquelle je n’avais jamais pensé. demain matin à mon réveil »


« Univers, si quelque chose d’extraordinaire et de merveilleux était destiné à quelqu’un mais qu’il n’est pas prêt à le recevoir, stp envoie le moi, je suis prêt et disposé à le recevoir ainsi que tout ton amour, ton abondance et tes bénédictions. 


- Tu fais encore tes rituels avant de dormir Nina. Viens te blottir contre moi. J’en ai marre d’attendre à côté de Nefertiti. Tu es immobile comme dans un sarcophage. 

 -Tout est énergie. Même la pensée. 

- Tu oublies juste Einstein et son fameux e=mc2.

- Et s’il s’était trompé ton Einstein ?

- Nina, si la pensée était énergie, cela se saurait. Surtout que cela voudrait dire que nous devrions perdre de la masse à chaque pensée. Un super régime  gratuit surtout avec nos 60 000 pensées par jour ! 

- Et tu oublies Tesla ?

- Pourquoi tu me parles de ma voiture électrique ?

- Mais non, Nikola Tesla, l’inventeur du courant alternatif. 

- Ben quoi ?

- Il a dit « Si vous voulez comprendre les secrets de l’univers, pensez en terme d’énergie, de fréquence, d’information et de vibration » 

- Il ne dit pas que la pensée est énergie !


Nina a visionné des centaines de fois les vidéos de Jean-Pierre Garnier Mallet. Elle est convaincue de sa théorie. Il existerait des temps imperceptibles dans lesquels chacune de nos pensées donnerait l’occasion à un de nos doubles de vivre l’expérience de cette pensée en prenant tout le temps nécessaire. Une fois cette pensée expérimentée, nous recevons l’information de notre double sous forme d’intuition, de prémonition. Cette petite voix qui nous murmure à l’oreille. C’est la réponse à la question que nous n’avons pas encore eu l’occasion de poser tellement la réponse a été rapide.


Les informations sont transmises en permanence à notre double grâce à l’échange des corps énergétiques. Surtout la nuit pendant le sommeil paradoxal. Pas besoin pour Nina d’avoir des preuves scientifiques. Même si elle arrivent toutes au fur et à mesure des années. Pour elle, c’est le changement de vie qui s’est opéré depuis qu’elle pratique cette méthode des rituels avant de dormir. Lorsqu’elle n’est pas trop fatiguée, elle visualise et vit comme si c’était vrai, son futur avec un maximum  de ses sens en éveil. Elle entend des sons familiers aussi, elle ressent le contact physique avec la personne qu’elle rencontre, elle sent les odeurs autour d’elle, elle a le gout dans la bouche de ce qu’elle est en train de manger.  …  


Désormais, Nina se réveille le plus souvent apaisée. Comme si elle avait fait des heures de sport, elle se sent beaucoup plus sereine dans sa vie. Elle ressent beaucoup moins cette boule au vente d’énervement qui la rongeait. A petit feu. Elle pratique la méditation aussi. A son rythme. Une à deux fois par semaine. Elle aime le yoga aussi. Pas parce que c’est une fille et que c’est la mode. Parce que cela lui fait tout simplement du bien. A la tête et au corps. 

Elle voudrait que plus de personnes pratiquent cette méthode du double qui travaille pour nous la nuit. Surtout maintenant que la pensée est reconnue créatrice. Cessons d’être pollués à l’intérieur et le monde cessera d’être pollué tout court. Mais comment faire avec cette puissance des GAFA et leur programme "I think" pour passer outre ?




Partagez cette actualité :

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

[HAPPY STORY] #21 - La police de la pensée
+
[HAPPY STORY] #21 - La police de la pensée
13 May 2017

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que Nina, Josh et Hiro ne connaissent...

[HAPPY TEST] #1 La naturopathie ? J'ai testé pour vous !
+
[HAPPY TEST] #1 La naturopathie ? J'ai testé pour vous !
13 May 2017

Je démarre une nouvelle série d'articles et de vidéos qui a pour principe : "J'ai testé pour vous"Je suis curieux de nature. Depuis que j'ai décidé d'être...

[HAPPY STORY] #20 - Josh : A la recherche de la zone 51
+
[HAPPY STORY] #20 - Josh : A la recherche de la zone 51
13 May 2017

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que les personnages (Nina,...