[HAPPY STORY] #19 Hiro, Interstellar et les archives akashiques

[HAPPY STORY] #19 Hiro, Interstellar et les archives akashiques

19-07-2019

Pour nous suivre :

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que les personnages (Nina, Josh et Hiro) ne connaissent pas encore :-). Au travers d' histoires que j'espère inspirantes, j'aborde d'une manière ludique des sujets qui gravitent autour du développement personnel. Sur le chemin de la joie et du bonheur depuis presque 50 ans, je souhaite partager ce parcours initiatique non sans embûche, illusions ou découragement mais tellement gratifiant et appaisant lorsque des moments de sérénité, de paix et surtout d'amour sonnent à notre porte intérieure. Les accueillir tout simplement. Accepter aussi ces moments d'angoisse, de doutes, de noirceur. C'est l'autre face de la pièce. L'un ne va pas sans l'autre. Heureusement, la lumière est plus forte que l'obscurité. Si, si, promis ! :-) Bonne lecture et vivement la sortie du roman ! :-)

- Les « guides » me disent que vous êtes content d’être là, d’avoir fait ce long voyage depuis votre île dans le Pacifique pour venir me voir. Ils applaudissent pour le chemin spirituel déjà accompli. 

- [Josh ne relève pas à propos "des guides" mais n'en pense pas moins] Chemin spirituel, moi, vous rigolez ? Je cherche juste à mieux comprendre ce qui m’entoure, voilà tout.

- Vous savez, je ne suis pas une voyante.

- Pourquoi vous me dites ça ? Ce que je sais, c’est que vous pouvez lire dans mes archives akashiques. Avant de venir, je ne savais pas que ça existait et j’avoue ne pas vraiment y croire.

- Alors elles n’existent pas.

- Comment ça ?

- Si vous n’y croyez pas, elles n’existent pas pour vous. Vous créez votre propre réalité.

- Admettez que c’est troublant de demander à quelqu’un que je connais à peine de lire dans ce qui serait une sorte de bibliothèque universelle de toutes les mémoires des consciences si j'ai bien compris…

- C'est à peu près ça. Comme cela peut-être troublant de confier à un médecin ses tracas quotidiens afin qu’il vous guérisse grâce à des produits chimiques ? Ah oui, c’est vrai que le médecin a fait des études...de chimie…pardon de médecine.

- Bon, j’en ai assez entendu, Madame Irma, je me casse !

- Hiro, c’est ça ?

- Vous devriez le savoir si vous lisez dans mes foutues archives akashiques !

- Je ne suis pas une voyante. Je vous l'ai déjà dit. Calmez-vous, je vous en prie. Vous êtes là, pourquoi ne pas allez au bout de la séance. Ne vous inquiétez pas, vous me paierez en conscience. Vous êtes libre du montant.

- Ce n’est pas ça, je m’en moque de l’argent. J’ai juste envie de mieux comprendre ma mission de vie.

- Vous êtes incarné sur terre pour aider une femme à sauver le monde…Par contre, comme vous avez comme chaque être humain sur terre votre libre arbitre vous pouvez décider ou non d'aller vers ce chemin et ce sera parfait aussi.

- Qu’est ce que vous venez de dire ? Vous plaisantez ?

- C’est ce que les guides me disent. Vous êtes le créateur de votre vie, vous avez le libre arbitre. A partir du moment où vous faites un choix, c’était écrit. 

- Les guides, les guides [Le guide Michelin ! pense Hiro dans sa tête] Décidément, je ne comprends vraiment rien.

- La mission de vie que vous vous êtes finalement donné à vous même par l’intermédiaire de votre être supérieur qui est dans une autre dimension (la cinquième), la dimension causale est bien celle-ci : aider une femme qui grâce à vous aura les bonnes intuitions pour agir et sauver le monde…

- C'est trop pour moi. Combien je vous dois svp ?

- Ce que vous donneriez pour que vos parents s’aiment à nouveau...

- [Après un long moment de silence] Pardon, qui vous a parlé de mes parents ?

- Il y a beaucoup d’incompréhension et pourtant tant d’amour entre votre parents. L’alcool ne suffira pas à noyer le chagrin de votre maman…

Hiro est estomaqué. Lui qui voulait explorer le monde de l’invisible qu’il ne connait pas du tout hormis ses premiers contacts avec sa petite soeur est servi ! Lui qui contrôle tout depuis des années et prend d'extrêmes précautions pour cloisonner les différentes composantes de sa vie. La relation avec ses parents est une de ces boîtes sous son cuir chevelu qu’il n’ouvre que très rarement. Alors, lorsqu’il entend une inconnue en parler, cela lui procure des frissons sur tout le corps, immédiatement. Il ressent rarement ce genre d’émotions. Cela oscille entre la surprise, la peur et étrangement comme si on violait quelque chose en lui.   

« Reprends toi Hiro, tu n’est pas une fillette » Il se demande ce qu’il a bien pu lui dire pour la mettre sur la piste. Rien, il n’a rien dit. 

- Hiro ? Hiro ! On peut continuer ?

- Oui, oui…je pensais justement à mes parents.

- Il faudrait apprendre à pardonner, vous savez.

- J’y travaille avec le mantra d’Ho’oponopono « Désolé, pardon, merci, je t’aime »

- Très bien. Il est hyper puissant ce mantra. Cela fonctionne ?

- En tous cas, ça me fait beaucoup de bien. Surtout depuis que j’ai appris que mon père n’était pas le coureur invétéré que je croyais.

- Quelle imagination débordante...il aime tellement votre maman. Et surtout, apprenez à vous pardonner aussi.

Hiro se sentait invincible, dur comme un roc et les idées claires sur presque tous les sujets, alors pourquoi se pardonner ?

- Pour diminuer la colère qui est en vous. Elle vous ronge. Vous avez de la chance d’avoir une femme extraordinaire qui vous comprend et qui vous aime. Vous avez 2 enfants il me semble aussi, des garçons c’est ça ?

- Oui, c’est ça. Je les adore. Je ne pourrais pas vivre sans elle, ni sans eux.

- Alors comprenez la souffrance que vos parents ressentent depuis que vous avez coupé les ponts. Pardonnez à votre père. Il n’attend que ça. Pardonnez à votre mère. Elle n’attend que ça pour arrêter de boire. Pardonnez à vous même.

- Qui suis-je pour donner mon pardon ?

- Vous êtes ce qui existe de plus cher au monde pour eux alors si vous les prenez dans vos bras, que vous les serrez forts en leur disant que vous les aimez, vos parents seront les plus heureux du monde.

Hiro se surprend à écouter attentivement ce petit bout femme. Il y a peu, il n'aurait jamais prêté attention à ce type de physique. Quelconque. Etrangement, elle dégage quelque chose de puissant. Une confiance s'est installée très rapidement.  Pour une fois, ne pas chercher absolument le pourquoi du comment. Pour une fois, juste faire confiance. Et puis, au pire, cela lui coutera juste un billet. Il se rassure en se répétant que cela ressemble à un passage du film Interstellar qu’il adore.

- Bon, si je comprends bien, je suis là pour aider une James Bond girl à sauver le monde. Comment je m’y prends ? Je peux la trouver où ?

- Vous continuez exactement ce que vous faites en ce moment. Comme je vous le disais, vous ne pourrez pas la rencontrer

- Décidément, c’est la journée des surprises aujourd’hui. Comment puis-je aider quelqu’un que je ne connais pas et que je ne vais pas rencontrer ?

- En continuant votre mission de vie : explorer l’invisible. Vous avez bien commencé avec votre soeur et pourtant elle n’est plus de ce monde ?  

Hiro était convaincu que cette femme possédait des capacités extraordinaires. Peut-être qu’il avait donné sans s’en rendre compte des indications pour qu’elle comprenne qu’il y avait quelque chose entre ses parents. Pour Marie : impossible. 

- Si vous êtes là devant moi c’est que votre mission de vie est en marche. Combien de gens connaissent l’existence des archives akashiques ? Et vous êtes là devant moi alors que vous habitiez à plus de 20 000 kms. Il y a quelque chose d’étrange non ?

- Vu sous cet angle. Mais ça veut dire quoi pour vous l’invisible ?

Hiro avait le gout de l’aventure et avec son côté extrême il pouvait se retrouver aussi bien en pleine forêt amazonienne à tester de l’Ayahuasca que s’initier au shamanisme ou à l’hypnose régressive pour aller découvrir des vies antérieures. Ne risquait-il pas de se perdre dans cette recherche sans fin ?

- Lorsque vous aurez l’impression d’avoir touché le fond, de ne plus pouvoir être maitre de vos actes, de perdre le contrôle totale de vos pensées, de vos émotions…alors votre mission sera accomplie.

- Ce n’est pas demain la veille ! 


Lien ci-dessous vers une vidéo you tube de Don Ernesto Ortiz pour mieux comprendre les archives akashiques : 




ou site web de Laurence qui pratique les lecture des archives akashiques (j'ai testé pour vous ! :-))

http://lumieredivinedakasha.com/index.php/category/archives-akashiques-fr/



Partagez cette actualité :

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

[HAPPY STORY] #21 - La police de la pensée
+
[HAPPY STORY] #21 - La police de la pensée
13 May 2017

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que Nina, Josh et Hiro ne connaissent...

[HAPPY TEST] #1 La naturopathie ? J'ai testé pour vous !
+
[HAPPY TEST] #1 La naturopathie ? J'ai testé pour vous !
13 May 2017

Je démarre une nouvelle série d'articles et de vidéos qui a pour principe : "J'ai testé pour vous"Je suis curieux de nature. Depuis que j'ai décidé d'être...

[HAPPY STORY] #20 - Josh : A la recherche de la zone 51
+
[HAPPY STORY] #20 - Josh : A la recherche de la zone 51
13 May 2017

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que les personnages (Nina,...