[HAPPY STORY] #10 1+1=3

[HAPPY STORY] #10 1+1=3

17-05-2019

Pour nous suivre :

Cela débuta par une révolution.Puis, le chaos.


- Je te dis que tu peux faire apparaître ce que tu veux.

- Arrête Nina, tu sais bien que c’est impossible. 

- C’est parce que tu en es convaincu justement que ça ne marche pas. Tu as bien vu ces vidéos sur You Tube. La dernière en Chine a dépassé le milliard de vues en 24h ! Les premiers cas ont été recensé en Europe. Je suis persuadé que cela va arriver en France.

- Tu sais bien que ça n’a aucun sens.  

- Ah oui ? Combien de temps la terre a été plate ?

- Ok…mais de nos jours les grandes puissances ont tellement investi dans des armées de scientifiques équipés de matériel de pointe. Comment passer à côté d’un truc aussi énorme. Même le Vatican aurait son télescope !  

- Il suffit de chercher dans la mauvaise direction…

- Bon, disons que je te crois. Je te mets au défi. Dis-moi comment on fait ?

- Je n’en sais rien. Je n’ai pas le mode d’emploi. D’après les vidéos, il faut se mettre dans une sorte d’état méditatif ou d’auto-hypnose…

- C’est quoi ça ? Tu veux dire qu’on va dormir maintenant ?

- Arrête. C’est déjà difficile de rester sérieuse avec toi.

- C’est pas toi qui fais du yoga ?

- Justement, pendant le yoga, on apprend à respirer profondément pour calmer le mental. Sinon on n’arrête pas de penser au boulot, les courses, les devoirs des enfants…

- Oui et alors ?

- La base serait la respiration. Pour se calmer et apprécier le moment présent. Tu inspires et expires profondément. Tu fixes tes pensées sur ta respiration pour faire en sorte d’être là, ici et maintenant.

- Ok, c’est parti ! je me calme et je pense à une Ferrari !

- Arrêtes tes conneries…


En France, les premiers objets (des stylos, des bijoux etc) furent créées par des habitués du lâcher prise. Plus surprenant, dans certaines régions, les « idiots du village » devinrent soudainement des stars. Offrant immédiatement leurs créations avec une facilité déconcertante. Ce qui avait le don d’agacer leur entourage. Malgré les efforts de concentration, il n’y arrivait pas. 

Pourtant, il "suffisait" de marquer une pause dans le tumulte des soixante mille pensées quotidiennes. Devenir observateur de ce flot incessant chargé principalement de pollution.

Se concentrer sur l’objet désiré. 

Le visualiser, l’entendre, le toucher, le sentir, le gouter. 

L’imaginer dans ses mains ou devant soi. 

Ouvrir les yeux.


Pour la grande majorité, cela voulait dire de balayer d’un revers de main les croyances ancrées de génération en génération. Cela pouvait être une bataille intérieure folle. Une remise en question de tous les fondamentaux de la société, de valeurs, des principes. Les personnes qui se nourrissaient de leurs blessures depuis tant d’années éprouvaient les plus grandes difficultés. Victimes d'un personnage qui leur allait si bien. Il fallait pourtant changer de costume. En tous cas, si elles souhaitaient rejoindre la magie. Les enfants y arrivaient avec une facilité déconcertante… 


Après les premiers gadgets, les plus doués se faisaient plaisir. Des vêtements, des meubles, des motos customisées et personnalisées à souhait, des voitures incroyables, mélange sublime des plus grandes marques déambulaient dans les rues des mégalopoles mondiales. Quelles étaient les limites de ce nouveau pouvoir? 

Chaque jour faisait naître avec lui son lot de surprises. Rapidement, il fut entendu qu’uniquement les biens matériels étaient concernés. Etait-ce un auto-conditionnement ou la réalité ? En tous cas, celles et ceux qui rêvaient d’un éléphant rose au milieu d’une salle de classe était déçus. 

Idem pour les êtres humains. Pas touche ! Pas d’améliorations physiques possibles…en tous cas instantanées. La chirurgie esthétique avait encore de belles année devant elle ! 

Les challenges Intagram se multipliaient, les jeux télé aussi pour élire celui ou celle qui obtiendrait par la pensée l’objet le plus fou…jusqu’à ce que les premiers liasses de dollars apparaissent. 


Une véritable gueule de bois mondiale !


L’argent n’avait plus sens. Il fallait tout revoir de fond en comble et en urgence. Nina avait connu le culte de l’argent, des quelques familles richissimes qui influençaient les politiques, les guerres, les attentats…tout ce en quoi elle avait cru s’effondrait comme un château de cartes.   

A quoi bon faire des études, travailler si on obtient tout ce qu’on veut gratuitement. L’aspect matériel n’existait plus.


Alors que cela aurait pu être une libération pour le monde entier, une vague monumentale de suicides apparu notamment dans les pays les plus riches et surtout aux US et son dieu dollar. Des scènes d’horreur se multiplièrent avec des orgies de toutes sortes, des meurtres sanglants, des règlements de compte. Dans les pays où les dictateurs terrorisaient leur peuple depuis de si longues années avec l’approbation honteuse des instances internationales, une furie de violence éclata. Héritage de décennies sanglantes. Pas de pardon. La vengeance.


Suite aux nombreuses affaires de corruption, des scandales sanitaires révélés, des assassinats financiers de pays (confirmés par l’accès à des archives tenus secrètes pendant des décennies) les organisations gouvernementales décrédibilisées tentèrent de pleinement jouer leur rôle afin que la paix revienne dans le monde .


Heureusement, les habitants de la terre comprirent qu’il fallait additionner leurs pensées pour qu’un changement global apparaisse. Noël tous les jours pour sa gueule, c’est rigolo un moment. Plutôt que de rendre réelles uniquement leurs propres pensées, en groupe, la puissance était multipliée de manière exponentielle. il était possible de créer des animaux, des ressources naturelles…

Ce fut une prise de conscience mondiale extraordinaire ! En couple, en famille, entre voisins, quartier par quartier, ville par ville, pays par pays. Ensemble, des super-héros ! « Pense à faire à autrui ce que tu aimerais qu’il pense à te faire ».

 

Grâce à la puissance de la pensée relayée par des super-ordinateurs installés sur toute la planète, la faim dans le monde et les maladies qui terrassaient des millions de personnes pouvaient être éradiquées. Le dérèglement climatique solutionné. Plus besoin d’extraire des ressources naturelles dans le sol pour produire. Plus besoin d’usines polluantes, de transporter des marchandises à travers le globe par cargo, par avion hyper pollueurs.


L’ONU demanda aux GAFA de l’aider grâce à leur programmes ultra efficaces d’intelligence artificielle. La vie quotidienne en était bouleversée  par exemple grâce aux clones personnels sous forme d’hologrammes qui participer à des réunions de travail, des RDV, des activités à la place de l'Homme. Apple fut le premier a inventé des casques « I Think » afin d’aider tout un chacun à contrôler et limiter les pensées négatives qui créaient des futurs potentiel actualisables par n’importe qui. Les Googles, Amazon and co suivirent rapidement. Après les casques, de très discrètes oreillettes firent leur entrée sur le marché, puis des implants, puis des cloud accessibles par télépathie.


Après des fuites sur le net de pensées d’hommes politiques et de stars du show-biz, les premiers scandales apparurent. Elles étaient soi-disant stockées temporairement et détruites. 

Le retour de certains dictateurs marqua un coup d’arrêt à cette utopie mondiale. Les populations comprirent que les pensées étaient manipulées de manière massive. 

Ce fut le début de la mobilisation des « sans casques » qui décidèrent de se regrouper pour se révolter contre cette toute puissance des GAFA capable de reproduire artificiellement une pensée collective. 


Alors que la pensée permettait de tout créer à condition d’être ensemble, l’humanité était à nouveau confrontée à quelques-uns qui souhaitaient une nouvelle fois contrôler le peuple...  




Partagez cette actualité :

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

[HAPPY STORY] #21 - La police de la pensée
+
[HAPPY STORY] #21 - La police de la pensée
13 May 2017

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que Nina, Josh et Hiro ne connaissent...

[HAPPY TEST] #1 La naturopathie ? J'ai testé pour vous !
+
[HAPPY TEST] #1 La naturopathie ? J'ai testé pour vous !
13 May 2017

Je démarre une nouvelle série d'articles et de vidéos qui a pour principe : "J'ai testé pour vous"Je suis curieux de nature. Depuis que j'ai décidé d'être...

[HAPPY STORY] #20 - Josh : A la recherche de la zone 51
+
[HAPPY STORY] #20 - Josh : A la recherche de la zone 51
13 May 2017

La série [HAPPY STORY] se déroule en Nouvelle-calédonie, en Polynesie Française, en France, en Europe et sûrement dans d'autres lieux que les personnages (Nina,...