[HAPPY LIVRE AUDIO] Je me libère de mes blessures intérieures - Céo Da Silva

[HAPPY LIVRE AUDIO] Je me libère de mes blessures intérieures - Céo Da Silva

19-04-2019

Pour nous suivre :

C'est avec un sacré enthousiasme (comme d'hab ! :-)) que je débute cette nouvelle série de [Happy Livre Audio] de bibliothérapie. Le principe est de lire et commenter des extraits ou des livres qui m'ont marqué. En effet, la puissance de la lecture d'ouvrages n'est plus à prouver. En revanche, des livres accessibles et très pratiques avec de nombreux exemples et exercices ne sont pas légions.

"Je me libère des mes blessures intérieures" permet de se projeter rapidement dans une ou des blessures qui nous concernent plus particulièrement. Le fait de les reconnaître et les accepter est un énorme pas vers le chemin du bien-être. Quelle est votre blessure principale, le masque que vous arborez pour la dissimuler et les solutions pour la dépasser ?

Je vous souhaite une excellente première vidéo sur ce livre. N'hésitez pas à commenter.






Partagez cette actualité :

0 Commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

"TU ES CE QUE TU CROIS"
+
"TU ES CE QUE TU CROIS"
13 May 2017

Après un réveillon entre amis à danser, boire quelques Moscow Mule (j’ai découvert ce cocktail à base de vodka, jus de citron vert et Ginber Beer) et surtout...

Les 3 habitudes indispensables qui ont transformé le rebelle que j’étais en un chef d’entreprise à succès et surtout en homme serein et heureux
+
Les 3 habitudes indispensables qui ont transformé le rebelle que j’étais en un chef d’entreprise à succès...
13 May 2017

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et un de mes...

Comment être heureux? Devenir le designer de son bonheur
+
Comment être heureux? Devenir le designer de son bonheur
13 May 2017

On est très heureux de vous présenter notre nouvelle chaine youtube commune : DESIGNER DE BONHEUR.On avait une chaine Youtube chacun, mais c'était devenu une évidence...