Faîtes du bruit pour Olinda – Brésil – Novembre 2016

Faîtes du bruit pour Olinda – Brésil – Novembre 2016

01-12-2016

Pour nous suivre :

Les 3,5 heures de taxi (avec notre cher Candide) prévues entre Tibau do Sul et Olinda se transforment en 5 heures avec les bouchons à notre arrivée sur Recife… On retrouve les inconvénients d’une grande ville alors qu’entre Jericoacoara et Tibau, on était dans des villages de quelques milliers d’habitants.

Tout comme à Brasilia, Manaus et Belem, à l’entrée des villes, on constate l’extrême pauvreté avec les favelas, les clochards, les vendeurs sur la route, la saleté, la chaleur.. dans une ambiance tropicale non sans rappeler nos îles mais avec une incroyable joie de vivre et des regards brésiliens bienveillants au pire indifférents…mais toujours prêts à se parer de leur plus grand sourire.

On continue notre chemin sur quelques kilomètres (6) pour se poser à Olinda (300 000 habitants) plutôt qu’à Récife (presque 4 millions). On a enfin avoué aux enfants que cet endroit était connu pour être un des plus dangereux au monde pour les requins et qu’on avait tout de même posé la question pour le surf à Tibau do Sul…

Tom est « furax » mais soulagé car à part des dauphins et des tortues pas de requins à l’horizon. On verra plus tard un panneau à Olinda qui interdit la baignade justement à cause des requins.

On arrive dans une magnifique Pousada (une immense maison avec des plafonds hauts et des murs épais avec des arbres majestueux et un petit vent qui s’engouffre afin de nous rafraîchir un petit peu) en plein centre historique.

On a aimé entendre tous les jours les répétitions de l’orchestre avec une prédominance des saxophones

On a aimé se balader dans cette petites rues pavées escarpées à la recherche de notre fameux Açai. Les enfants (et nous !) en raffolent toujours autant.

On a aimé le carnaval et son ambiance démente autour du défilé des différents « écuries » de tambours : à qui sera le plus imaginatif dans les chorégraphies et les mélodies.

On a aimé (surtout Estelle :-)) les nuits tellement bruyantes avec cette marée humaine d’adolescents (venus de Recife) pour un festival autour de la reconnaissance de la culture africaine au Brésil.

On a aimé repartir pour 13 heures de bus de nuit pour Salvador de Bahia…et nous reposer les oreilles ! 



Partagez cette actualité :

0 Commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

Faire sa part
+
Faire sa part
13 May 2017

Bien belle idée me direz-vous mais comment passer à l’acte ? La cinquantaine approchant à grands pas, autour de nous, on entend plutôt « profiter, préparer...

Les 13 erreurs financières qui nous coûtent cher !
+
Les 13 erreurs financières qui nous coûtent cher !
13 May 2017

Avec le lancement de notre masterclass "Designer son bonheur", on s’est dit qu’on pouvait relever le challenge de diffuser une video par semaine issue du livre « les...

Les 9 habitudes des gens hyper positifs
+
Les 9 habitudes des gens hyper positifs
13 May 2017

Avec le lancement de notre masterclass designer son bonheur, on s’est dit qu’on pouvait relever le challenge de diffuser une video par semaine issue du livre « les...