[HAPPY METHODE] Comment être heureux ? #8- Qui sème le vent récole la tempête

[HAPPY METHODE] Comment être heureux ? #8- Qui sème le vent récole la tempête

01-04-2019

Pour nous suivre :

Dans cette nouvelle vidéo "On vous renvoie ce que VOUS envoyez", je poursuis la lecture de mon premier livre "Devenez votre propre Happi Coach. Et si on disait que le bonheur peut s'apprendreécrit en 2018. 

"Qui sème le vent récolte la tempête".

Je vais être caricatural et un brin provocateur (j'aime bien !). C'est le 1er Avril, je peux me lâcher ! :-)

La plupart du temps, lorsque vous croisez un chien qui ne correspond pas à l 'image du bon toutou pataud et docile que vous vous faîtes du meilleur ami de l'homme, comment vous comportez-vous et que vous renvoie le chien en retour ? On dit bien qu'il sent si vous avez peur de lui et, si c'est le cas, il peut se montrer dominant voire agressif et aller jusqu'à vous mordre.

Vous allez me dire que l'analogie est un peu trop facile pour la transposer aux relations humaines...c'est sûrement vrai. Alors je continue :-)

Le chien est un animal domestique qui a besoin de nous pour manger. Il n'a pas l'indépendance par exemple du chat qui retrouvera s'il le faut ses instincts de chasseur. Cela étant dit, avez-vous observé son comportement ? Il est de manière général extrêmement gentil. Certains plus que d'autres mais d'instinct il sait qu'il a besoin de nous pour être cajolé et surtout nourri.

Cela peut vous paraître simpliste comme approche mais j'assume :-) Pourquoi l'être humain n'adopte-t-il pas un comportement plus altruiste, bienveillant, gentil. Au fond de lui, il sait très bien ce qu'il obtiendrait en retour. En fait, comme nous sommes omnibulés par l'argent et la réussite matérielle, nous ne faisons pas forcément attention à l'autre. Pourquoi faire ? Que va-t-il m'apporter? Alors que ma super maison ou ma super bagnole, elle m'apporte un sacré plaisir, un statut social, bref j'en jette quoi ! Et bien nous y sommes à ce raisonnement qui peut vous paraître basique mais notre conditionnement y est pour beaucoup. Depuis que nous sommes enfants, l'éducation, l'école, la télé, le cinéma, la pub nous vend cette fiction à longueur de temps.  A tel point qu'on finit par y croire. Après ""Homo Sapiens", le livre de Noah Harari "Homo Deus" parle très bien de ce phénomène fondateur de notre civilisation. 

                                                                                                

On arrive même à être convaincu que quelqu'un qui a de l'argent "a plus de valeur" que quelqu'un qui n'en a pas !

Pour la plupart de celles et ceux de ma génération (bientôt 50 ans), nous sommes dans une phase de révélation de l'immense hypocrisie de ce système. Pourtant, nous avons été éduqués pour suivre le modèle de nos parents qui sortaient des 30 glorieuses. Nous avons cru à cette belle fable du super job dans une boîte qui fait du bien à ses clients, bien gagner sa vie pour acheter une belle maison et être entouré d'amis. Fonder une famille et transmettre à nos enfants des valeurs universelles.

Même si avec Estelle nous avons choisi de réaliser nos rêves pour nous sentir le plus libre possible, nous nous sommes pris au jeu et avons forcément participé à un moment ou à un autre à cet excès de tout. Les techniques marketing poussées à l'extrême, la folie de la spéculation sur tout et n'importe quoi (notamment sur les ressources alimentaires !), la finance à tout va via des montages des plus exotiques uniquement pour faire plus d'argent quitte à mettre en péril les équilibres fondamentaux de tout un pays. C'est ce qu'il s'est passé en 2008. Malheureusement, rien n'a changé. Vous trouverez ci-dessous l'interview de Gaël Giraux qui est le patron de l'AFD et jésuite. Même si je trouve l'interviewer vraiment pas à la hauteur, si vous souhaitez tout comprendre sur ce qui nous attend (attention, ça peut faire peur), je vous invite à regarder cette vidéo :                                                                    


Hormis le constat qui peut-être affligeant sur la fragilité des 4 grandes banques françaises et le chantage qui est fait aux politiques pour limiter toute réforme dans le but de protéger les français, Gaël Giraud fait des propositions simples et pragmatiques. Souhaitons qu'il soit écouté dans les mois qui viennent car on sent bien que le système est à bout de souffle et qu'il a besoin de plus en plus de crises pour se nourrir et tenter de renaître encore et encore. Tout cela au détriment de millions de personnes qui perdent leurs jobs, leurs maisons... 

Qui sème le vent récolte la tempête. En 2008, les financiers de la Défense, de la City ou de Wall Street pensaient qu'ils allaient être poursuivis avec des fourches car ils avaient fait n'importe quoi. Les Etats ont assumé leurs conneries. Une dizaine d'années après et vu le niveau d'information, une nouvelle crise financière encore plus dévastatrice aurait des conséquences sociétales irréversibles. Le mouvement des gilets jaunes le démontre bien.

Qui sème le vent récolte la tempête. Pour finir sur une note plus positive et confirmer d'un autre point de vue que chaque changement personnel est salutaire pour la planète entière,  je viens de finir le livre "Se changer, changer le monde"

Je vous invite à en découvrir un peu plus dans la vidéo ci-dessous : 




Partagez cette actualité :

0 Commentaire(s)

Ajouter un commentaire

Ceux qui ont consulté cet article, ont également regardé :

Les 10 erreurs que font les gens malheureux
+
Les 10 erreurs que font les gens malheureux
13 May 2017

Avec le lancement de notre Masterclass "designer son bonheur", on s’est dit qu’on pouvait relever le challenge de diffuser un article par semaine issue du livre...

"TU ES CE QUE TU CROIS"
+
"TU ES CE QUE TU CROIS"
13 May 2017

Après un réveillon entre amis à danser, boire quelques Moscow Mule (j’ai découvert ce cocktail à base de vodka, jus de citron vert et Ginber Beer) et surtout...

Les 3 habitudes indispensables qui ont transformé le rebelle que j’étais en un chef d’entreprise à succès et surtout en homme serein et heureux
+
Les 3 habitudes indispensables qui ont transformé le rebelle que j’étais en un chef d’entreprise à succès...
13 May 2017

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et un de mes...